Invités

Patrick Senécal

Patrick Senécal

On ne présente plus Patrick Senécal. Né à Drummondville en 1967, il a enseigné le cinéma et la littérature au cégep de Drummondville avant de se consacrer à l’écriture, en explorant au fil des ans plusieurs déclinaisons de l’horreur, du suspense, de l’insolite et du roman noir. Traduit en polonais, en turc, en allemand, en italien et en espagnol, il avoue sans discuter ses influences, en particulier celles de Stephen King et Lewis Carroll, tout en épinglant sans concession les turpitudes les plus sombres de l’humanité. Ses romans lui ont conquis les faveurs du public, portés au grand écran par Éric Tessier dans les cas de Sur le seuil (2003) et 5150, rue des Ormes (2009), et par Podz dans le cas des Sept jours du talion (2010). D’autres adaptations sont en développement.

Bibliographie :
    5150, rue des Ormes (Guy Saint-Jean éditeur, 1994 ; Alire, 2001)
    Le Passager (Guy Saint-Jean éditeur, 1995 ; Alire, 2003)
    Sur le seuil (Alire, 1998)
    Aliss (Alire, 2000)
    Les sept jours du talion (Alire, 2002)
    Oniria (Alire, 2004)
    Le Vide (Alire, 2007)
    Hell.com (Alire, 2009)
    Contre Dieu (Les 400 Coups / Coups de tête, 2010)
    Quinze minutes (VLB, 2013)
    Malphas (4 volumes, Alire, 2011, 2012, 2013, 2014)
    Faims (Alire, 2015)
    L’Autre reflet (Alire, 2016)

Philippe-Aubert Côté

Philippe-Aubert Côté

Originaire de Chicoutimi, il découvre la science-fiction au primaire avec les romans de H. G. Wells et de Robert L. Stevenson. Après des études en biologie à l'Université Laval et à l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), il complète en 2012 un doctorat en bioéthique à l'Université de Montréal, avec pour sujet de thèse les nanotechnologies. Dans la métropole, il élargit son exploration de la science-fiction à la bande dessinée, aux mangas et aux films d'animation, puis participe en 2007 à un atelier d'écriture donné par Élisabeth Vonarburg. L'activité mène à la publication de sa première nouvelle dans les pages de Solaris (« Le Premier de sa lignée »).

En 2011, son texte « Pour l'honneur d'un Nohaum » se mérite le prix Aurora-Boréal de la meilleure nouvelle. Son premier roman, Le Jeu du Démiurge lui a obtenu le Prix Aurora-Boréal 2016 du meilleur livre et lui a valu d'être finaliste pour le prix Jacques-Brossard 2016.   

Bibliographie :
    Le Jeu du Démiurge (Alire, 2015)

Jonathan Brassard

Jonathan Brassard

Originaire de Rimouski, Jonathan Brassard a fait ses études universitaires à Montréal où il a étudié le théâtre et la littérature. En plus d'être enseignant, il a signé plusieurs nouvelles et il a écrit deux romans parus en 2013 et 2015. Son deuxième livre, Celui qui reste, s'est mérité le prix Jacques-Brossard en 2016. Il adore raconter et se faire raconter des histoires ; les bizarres, les tordues et les fantastiques sont ses préférées.  Il vit à Montréal où il enseigne le français dans un centre d’éducation aux adultes.

Bibliographie :
    Les chaînes du Léviathan (Coups de tête, 2013)
    Celui qui reste (Tête [première], 2015)

Ariane Gélinas

Ariane Gélinas

Née en 1984, elle complète sa formation en techniques de documentation au Cégep de Trois-Rivières en 2006. Elle obtient l'année suivante un certificat en création littéraire de l'UQÀM, puis un baccalauréat et une maîtrise avant d'entamer un doctorat à l'UQTR, sur Les mémoires du diable de Frédéric Soulié. Après avoir co-fondé le fanzine Pandémonium, elle collabore à la direction de Brins d'Éternité et entame une carrière littéraire ponctuée de plusieurs parutions de nouvelles dans des revues comme Solaris, Zinc, Asile et Brins d'Éternité. Elle signe ensuite plusieurs livres, dont une trilogie inspirée par son exploration des villages perdus ou disparus du Québec, ce qui lui mérite le prix Jacques-Brossard en 2013. Devenue directrice littéraire de la revue Le Sabord, elle vient de faire paraître Les Cendres de Sedna.

Bibliographie :
    L'Enfant sans visage (XYZ, 2011)
    Transtaïga (Le Marchand de feuilles, 2012)
    L'Île aux naufrages (Le Marchand de feuilles, 2013)
    Le Sabbat des éphémères (Six Brumes, 2013)
    Escalana (Le Marchand de feuilles, 2014)
    Les Cendres de Sedna (Alire, 2016)

 

Héloïse Côté

Héloïse Côté

Autrice de Québec, elle est au nombre des pionnières des trilogies de fantasy pour les éditions Alire et a été récompensée par le prix Jacques-Brossard pour son roman La Tueuse de dragons. Détentrice d'une maîtrise et d'un doctorat en fondements de l'éducation de l'Université Laval, elle a signé de nombreux articles scientifiques et professionnels ainsi que l'ouvrage Langue et culture dans la classe de français (avec Denis Simard, Presses de l'Université Laval, 2007). Depuis 2010, elle se partage entre l'écriture et l'enseignement à la Faculté des sciences de l'éducation ainsi qu'à l'École de langues de l'Université Laval.

Bibliographie :
    Les Chroniques de l'Hudres (3 volumes, Alire, 2004, 2005, 2006)
    Les Exilés (Alire, 2010)
    La Tueuse de dragons (Alire, 2010)
    Les Voyageurs (3 volumes, Alire, 2013-2014)
    Les Monstres intérieurs (Alire, 2016)

Geneviève Blouin

Geneviève Blouin

Cette écrivaine pour les jeunes et nouvelliste talentueuse aligne les fictions remarquées (comme Le Chasseur, Prix Aurora de la meilleure nouvelle en français) depuis quelques années. Geneviève Blouin est titulaire d’une maîtrise en histoire ancienne. Après un bref passage dans l'enseignement, elle s'est recyclée dans le secrétariat juridique, ce qui lui donne ample matière pour écrire ses nouvelles policières. Elle a publié une demi-douzaine de nouvelles, de styles et de genres variés, avant de donner le jour à une trilogie intitulée Hanaken, parue de 2011 à 2015 aux Éditions du Phoenix-Trampoline, qui lui a valu le Prix littéraire Canada-Japon 2016. L'une de ses nouvelles policières a remporté le Prix Alibis, décerné par la revue du même nom, tandis que l'ensemble de ses réalisations lui a valu une bourse d'appui à la relève décernée par sa MRC. L'œuvre de l'autrice tourne autour du thème du conflit : guerres historiques, affrontements psychologiques, paix à faire avec soi, avec l'autre ou avec sa famille.

Bibliographie :
    Hanaken (3 volumes, Éditions du Phoenix-Trampoline, 2011, 2012, 2015)
    Le Chasseur (Les Six Brumes, 2012)